VAE

Assurance speed bike

Pour s'adapter aux nouveaux modes de vie



Nos Avantages

Nous proposons deux formules d'assurance garantissant les garanties de base et les dommages et le vol des vélos speed bike ne dépassant pas les 45 km/h.

Nous avons fixé un plafond de remboursement élevé pour répondre aux exigences des utilisateurs quotidiens de speed bike.

EXCLUSIF : un plafond de remboursement jusqu'à 8 000 €.

La liberté de choisir

  • 2 possibilités de paiement : mensuel ou annuel

Nos plus

  • Assistance 0km incluse
  • Prêt d'un vélo de remplacement en cas d'accident ou de panne
  • Garantie protection juridique pour vous défendre en cas d'accident ou de litige
  • Protection du conducteur en option

Nos formules d'assurances

Les garanties de base Formule 1 Formule 2
Responsabilité Civile
Défense Pénale et Recours suite à accident
Protection Juridique
Assistance
Dommages
Vol / Incendie
Garanties complémentaires
Protection du pilote niveau 1
Protection du pilote niveau 2
Garantie incluse
Garantie optionnelle
Garantie indisponible

Offre courtage


Ouvrir un code courtier et devenir partenaire FMA

Zoom sur


L'assistance

En cas de panne, d'accident, vol, crevaison, FMA Assistance prend en charge votre transport et celaui de votre Speed Bike.

Garantie vélo de remplacement

En cas d'accident ou de panne de moteur électrique entraînant l'indisponibilité de votre Speed Bike pendant plus de 72 heures consécutives, FMA Assistance prend en charge les frais de vélo à assistance électrique de remplacement de caractéristiques identiques ou de transport en commun à hauteurde 20 € TTC par jour pendant 7 jour.

Statut du Speed Bike en France


Assimilé à un cyclomoteur, le speed bike est soumis aux mêmes obligations :

  • il doit posseder des plaques d'immatriculation (article R317-8 du code de la route)
  • être couvert par une assurance (article L324-2 du Code de la route) contrairement au VAE
  • et, pour circuler, son propriétaire doit obligatoirement porter un casque homologué pour la conduite d'un cyclomoteur
En cas de défaut d'immatriculation, une contravention de 750 € peut être dressée à l'utilisateur en infraction. Celle-ci peut atteindre 3 750 € si le speed bike n'est pas assuré. Une sanction qui peut même aller jusqu'à l'immobilisation par les agents de police (article R343-3-11 et article R343-3-12).

© FMA assurances - Version : 17.03.8
Attention !
Votre session va expirer dans :  
Pour maintenir votre session ouverte,  Cliquez ici
Mais où étiez-vous passé ?
Pour des raisons de sécurité, nous avons déconnecté votre session. Si vous n'aviez pas fini vos opérations reconnectez-vous dans votre Espace : Page de connexion